Comment Internet est utilisé pour réserver des chambres d’hôtel

78 % des internautes utilisent le Web pour réserver un séjour à l’hotel et 90 % y mènent leur recherche d’informations, affirme Médiamétrie dans une étude réalisée pour le comparateur EasyVoyage.com. Sites consultés, critères influençant la décision finale… Tous les chiffres.

Internet est très en tête des moyens utilisés pour réserver son hôtel. Plus des trois quarts des internautes (77,7 %) ont l’habitude d’utiliser ce canal. La deuxième habitude la plus répandue est de réserver par téléphone (33,3 %). Se rendre directement à l’hôtel pour réserver sur place concerne 11,9 % des répondants.

…ou la réservation se fait elle ? :

Le plus souvent, c’est sur le site de l’hôtel où ils souhaitent séjourner que les internautes finalisent leur réservation : 69,5 % procèdent ainsi. 44,9 % ont l’habitude de passer par un site spécialisé dans la réservation de chambres d’hôtels et 12,4 % par un site d’agence de voyage

Le plus souvent, les réservations d’hôtel sont réalisées de manière indépendante et ne s’accompagnent pas de l’achat sur le même site d’autres services. Toutefois, il arrive à 19,5 % des internautes interrogés par Médiamétrie de coupler la réservation d’hôtel avec un ou plusieurs billets d’avion.

Avant de finaliser la réservation de leur séjour à l’hôtel, les internautes se rendent très majoritairement sur Internet (90 %) pour trouver les informations qui détermineront le choix de l’hôtel. Ce média a donc très largement dépassé les guides de voyage (16,8 %) et les catalogues de voyage (10,3 %). Les médias traditionnels qui sont l’affichage, la presse magazine, la télévision, la presse quotidienne et la radio ne sont employés à cet effet que par une toute petite minorité d’internautes

2 réflexions au sujet de « Comment Internet est utilisé pour réserver des chambres d’hôtel »

  1. A l’occasion de la rencontre entre Brian Chesky, PDG d’Airbnb et de Bruno Julliard, premier adjoint à la Mairie de Paris, le GNI salue l’obligation faite à Airbnb de respecter, au même titre que les professionnels, le paiement de la taxe de séjour. Il remercie Bruno Julliard de son soutien au secteur hôtelier.
    Très sensible à la menace que représentent les meublés touristiques pour le secteur de l’hôtellerie, le GNI a proposé en septembre 2014 plusieurs ajustements complémentaires à la loi ALUR

  2. Le « Pôle Touristique d’Excellence de Seine-et-Marne » est un nouveau lieu dédié au tourisme qui va s’installer le lundi 2 mars 2015 au Château de Fontainebleau situé à l’Est de Paris. Ce lieu unique en France, restauré par deux collectivités locales (Région Ile-de-France et Département de Seine-et-Marne) et un établissement public national soutenu par l’Etat, est un écrin destiné à promouvoir le savoir-faire français en termes de tourisme et de patrimoine.

Laisser un commentaire